Xplane.frAccueil/Accueil.html

Accueil       Photos        Podcast        Aéronefs        Piloter        Contact        Goodies        Discussion

dimensions

Longueur

22,3 m

Envergure  

31,7 m

Surface alaire

99,7 m2

Hauteur

7,9 m

Masse à vide

12,6 t

Masse maxi au décollage

18 t

performances

Moteurs

2  Shvetsov ASh-82T (14 cylinder air-cooled radial engines)

Puissance unitaire : 1900 CH

Vitesse de croisière

??? kt (400 km/h)

Vitesse maximale

225 kt (417 km/h)

Plafond

24 000 ft (7 300 m)

Rayon d’action

705 MN (1 300km)


Passagers

28 - 28


Où le trouver

Sur X-plane.org

Ilyushin IL14

Ilyushin IL14

 

Appareil soviétique des années ’50, il fut développé en vu de remplacer les Lisunov Li-2 (DC-3 sous licence construit en ex-URSS). De l’avion de ligne au transport militaire en passant par le fret ; l’Il 14 était bien multi-rôles. Il a d’ailleurs servi jusqu'en 2005 en Russie.

Pour ce qui est du côté d’X-Plane, cet avion est un peu particulier. Si l'usage de plug-in pour ajouter des fonctions aux add-on X-plane est courant, nous apprécierons ici le fait de ne pas avoir à les déplacer dans le répertoire adéquat. Ceux-ci fonctionnent directement depuis le dossier de l’avion. Bien vu. Ces derniers servent à pas mal d’interventions sur l’appareil. notamment faire le plein, retirer tout les caches moteurs et pitots ; les cales aussi. Vous pouvez également ouvrir les capots moteurs ou les portes. Faire apparaitre des parties du tableau de bord en 2D ; même en vue extérieur.

En ce qui concerne le vo à proprement parler, je ne dirais pas que cet avion soit à prendre à la légère. Il semble avoir été conçu, pour suivre les procédures propres à l’appareil, pour coller au mieux à un usage réel. Même si l’on est habitué à ce genre de réalisations sur X-Plane, les relatives difficultés que je rencontre à chaque vol me laissent penser que le principe est très poussé ici. Je vous conseil vivement de prendre connaissance du manuel de 43 pages… Pas sérieux s’abstenir !

Et vous aurez tout le loisir d'apprécier le cockpit aux instruments entièrement personnalisés. Je ferais tout particulièrement allusion à l’horizon artificiel peu commun. Si le tangage apparait de manière classique, le roulis est affiché par une représentation de l’avion qui pivote sur elle même. Un peu troublant au début, mais une fois assimilé, tout va bien. Les plus coquets trouverons en outre quelques livrées des plus satisfaisantes.