Xplane.frAccueil/Accueil.html

Robinson R22 Beta IIpar DreamFoil

dimensions

Longueur

8,7 m

Diamètre du rotor  

7,7 m

Hauteur

2,7 m

Surface du disque

46,2 m2

Masse à vide

389 kg

Masse maximale

620 kg

performances

Moteur

Lycoming 0-360 - 124(131) Ch

Vitesse de croisière

96 kts (178 km/h)

Vitesse maximale

102 kts (189 km/h)

Vitesse ascensionnelle au niveau de la mer (10’000 pieds)

1 000 ft/min (600 ft/min)

Plafond

14 000 ft (4 267 m)

Distance franchissable

320 km (480 km avec réservoir auxiliaire)

Où le trouver

Sur X-plane.org

Robinson R22 Beta II by DreamFoil Creations

Accueil       Photos        Podcast        Aéronefs        Piloter        Contact        Goodies        Discussion

 

Je ne vais pas vous re-présenter le Robinson le plus connu et sûrement le plus répondu au monde. Je vais plutôt essayer de vous présenter ce travail de DreamFoil Creations. Ça ne va pas être facile, il y a tellement de choses à dire, que je ne sais pas par ou commencer. Cet add-on à été l’objet de toutes les attentions possibles pour vous immerger au mieux dans le pilotage de cet hélico. Vous trouverez la liste de ses particularités à droite. À ma connaissance, c’est tout simplement du jamais vu. Rien n’est laissé au hasard et encore moins à l’à peu près. On comprend mieux pourquoi Alfredo Fernandes à mis presque un an à développer cet hélico pour X-Plane. Vous vous doutez bien que toutes ces fonctionnalités ne sont pas native dans X-Plane. DreamFoil à du les créer par le biais de multiples plug-in. Le résultat est époustouflant. L'immersion sonore est saisissante. Aussi bien à l'intérieur qu’à l'extérieur. En vue cockpit le «flapflap» particulier des pales est vraiment terrible et scande des phases de vol bien précises. Rien n’est laissé au hasard je vous dis. DreamFoil a travaillé dur pour retranscrire les particularités de ce petit bi-pales à balancier. Au cyclique la réactivité est redoutable. La moindre action engage fortement l’appareil. On ne peut pas faire n’importe quoi. C’est sans appel. J’en ai fait les frais… Rien de grave dans les faits. Nous sommes sur un simulateur. Notre intégrité physique n’est pas en jeu. Il est même rassurant qu’un vol bien simulé puisse nous rappeler à l’ordre. Il n’en fera qu’un meilleur entraînement. Le seul hic, c’est qu’après avoir volé sur ce R22, je crains que les autres hélicos de mon hangar virtuel fassent figure de jouet à côté ; hormis certains (mais peu en fait…). En parlant de jouet, c’est l’impression que me fait mon actuel joystick. Dans le manuel de l’add-on, on aperçois d’ailleurs une publicité pour le «Pro Flight Trainer», un ensemble Cyclique/Collectif/Anti-Couple dédié aux simulateurs d’hélicoptères (pas à la porté de toutes les bourses, mais plus abordable que du «FlightLink»). Il vrai qu’en ayant besoin de précision, des palonniers prévus pour l’avion n’est pas génial avec un rappel et un point dur au centre. Une manette des gaz avec points durs (oui, aussi) pour marquer les 25% et 75% encore moins… Mais on peu tout de même dompter la bête et se faire plaisir à bord ce Robinson R22 pour X-Plane.

Pour renchérir sur le réalisme, sachez que vous pourrez même vérifier la bon fonctionnement du rotor de queue pendant votre prévol. Oui, en approchant la souris le pointeur se transforme en main. Vous pouvez alors agir sur le mécanisme et l’actionner. En revenant au cockpit, arrêtez vous au capots sur le côté. Ouvrez les et puis testez les «warning lights». En fait, tout est comme ça. On à l’impression de pouvoir tout manipuler comme sur une vrai machine. Avec des réactions toujours calquées sur le réel. Aucun bouton (ou presque) est inactif. De quoi effectuer un vol complet avec toutes les vraies procédures réalisables. Même le déplacement moteur éteint, sur roulettes, est prévu. Il est donc possible de ranger son R22 au hangar, tout en observant les pales subir les effets de la gravité et autres rebonds selon la nature du sol. C’est le premier appareil que je prends soin de démarrer et éteindre complètement et systématiquement avant de quitter X-Plane. C’est même à conseiller, puisque cet add-on se souvient de sont état avant extinction de l’appli’ quand vous relancer X-Plane. Je m’en suis aperçu en laissant une porte ouverte après atterrissage. Et ce pour chaque livrée de l’appareil. En fait, chaque livrée simule un aéronef différent. Si bien que chacun indique sont propre nombre d’heures de vol. Intéressant.

En vol, ça ce corse un peu, mais pas trop. Et c’est même ça qui est agréable. Le sentiment de (commencer à) maitriser un hélico réputé difficile est très plaisant. Le vol en croisière ne présente rien de particulier. Si ce n’est de rester souple sur les commandes. Les phases de décollage puis d’atterrissage deviennent délicieusement plus délicates. Surtout les atterrissages. Quand au stationnaire, je ne le maitrise pas encore. Malgré tout, j’arrive à peu près à me poser partout (stations pétrolières et frégates par exemple). Même si ce n’est pas toujours joli joli. De toute façon un atterrissage raté est sanctionné par un re-démarrage de l’add-on. A moins qu’il ne reste en carafe sur le ventre, patins écartelés…

Au final, je crois détenir un des hélicoptères pour X-Plane les plus abouti qui soit. À ne pas mettre entre les mains d’un débutant (et encore, des réglages permettent une prise en main plus facile), mais à coup sûr, un appareil ultra-attachant. Voilà plus de dix jours qu’il est sorti et je ne vol plus qu’avec lui depuis. Merci DreamFoil.

Spécificités du R22 de DreamFoil :


Dynamique de vol précise (testé par de vrais pilotes)

Véritables procédures - Autorotation réaliste

Inertie du rotor principal correcte - Décrochage du rotor simulé

Cognement du mât rotor sous faible facteur de charge - Pression d'admission précise

Balance / Simulation du centre de gravité

Régulateur et corrélateur entièrement simulé - Simulation du givrage carburateurs

Coupes circuits complètement simulés pour la première fois

Copilot amovible / contrôles des passagers

Frictions cyclique / collectif - Interaction réaliste entre les systèmes

Simulation du frein rotor et de l'embrayage

Flexibilité des pales / Coning - Roues de manipulation au sol

Portes amovibles - Modèle 3D de haute qualité intérieur / extérieur

Réflexions des instruments - 3D détaillée du rotor principal / rotor de queue

Pilote 3D de haute qualité et représentation du poids.

Haute définition des textures

Patins d'atterrissage souples avec frottement correcte

Faible vibrations de résonance RPM - Fractionnement des patins en cas d'impact

Protège mixture - Laine pare-brise

Vibrations du compas et montée

Réglages de stabilité pour les débutants

Vues caméra personnalisées

Capots pour l'inspection / Panneau tests des lampes

Compteur horaire de votre temps de vol total (par livrée)

Sauvegarde de la configuration - Textures d'éclairage nocturne

Check-list interactive accessible à partir du cockpit

Sons de haute qualité - Simulations sonores 3D

Effet Doppler

Atténuation des fréquences de l'environnement par la distance

Simulation de casque (Atténuation des haute fréquences)

Simulation du «Lame Slap» - Transmission du son

Son du frottement des patins au sol - Son strobe light